Killer

Le jeu dont vous êtes... la victime !

Accueil du site > Le Killer > Killer, le jeu de l’assassin

Le Killer expliqué

Killer, le jeu de l’assassin

Moi, j’étais sûr qu’ils reviendraient crevés ; ils sont vivants, un succès. Mieux, une surprise.

(Lionnel Astier, Kaamelott, Livre IV, La Réaffectation, écrit par Alexandre Astier)

Types de Killers

 Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. simple

JPEG - 45.4 ko
Une bellaminette pour le site Killer

A doit tuer B qui doit tuer C qui doit tuer D qui doit tuer [...] X qui doit tuer A.

Le dernier en vie gagne.

Une arme tirée au sort. Les coordonnées de sa victime sur un petit papier. On s’approprie « l’arme » du mort, ce qui fait que l’on a ensuite le choix entre deux armes, et ainsi de suite. Celui qui tue le plus est donc avantagé. La légitime défense est autorisée mais sanctionnée s’il y a erreur sur la personne (évite le massacre et entretient la paranoïa). Simple, efficace, court, individualiste. Difficile à scénariser.

Nécessite plus un arbitrage qu’une véritable organisation.

Tip A Friend  Envoyer par email | Contacter l'auteur au sujet de cet article