Killer

Le jeu dont vous êtes... la victime !

Accueil du site > Annexe : la Murder-Party > La Murder-Party, mode d’emploi

En annexe au site Killer :

La Murder-Party, mode d’emploi

 Travaux pratiques

Si ce n’est déjà fait, il faut écrire les backgrounds en donnant toutes les informations nécessaires. Vive le copier-coller pour les informations communes à tous, ou à tout un groupe ! Les backgrounds peuvent être secs ou très romancés... Le maître du jeu maître du jeu Joueur qui gère le dérou­lement de la partie et s’efforce d’en main­tenir la cohé­rence. Il connaît tout de l’histoire qu’il fait vivre aux autres joueurs. envoie un courrier aux invités et les encourage à demander toutes les précisions dont ils pourraient avoir besoin. Il leur donnera des « pistes de comportement » pour les aider à tenir leur rôle. Il peut également les renseigner directement sur leur personnage, l’un après l’autre, si la murder-party murder-party Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste à se réunir dans un lieu clos pour une soirée. Au bout d’un certain temps, quelqu’un « meurt » assassiné. Les invités décident alors de chercher eux-​​mêmes l’assassin en attendant l’arrivée de la police.

À partir de ce principe académique, de nombreuses variantes ont vu le jour.
est lancée de façon impromptue. C’est de toute façon moins bien. Il doit surtout insister auprès de chacun pour que les backgrounds soient gardés secrets. Rien de pire que des joueurs qui se connaissent et qui entament des tractations des jours avant le jeu.

La murder-party murder-party Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste à se réunir dans un lieu clos pour une soirée. Au bout d’un certain temps, quelqu’un « meurt » assassiné. Les invités décident alors de chercher eux-​​mêmes l’assassin en attendant l’arrivée de la police.

À partir de ce principe académique, de nombreuses variantes ont vu le jour.
est un mécanisme extrêmement précis qui ne s’improvise pas. Elle demande une longue préparation qui peut difficilement être écourtée, même avec beaucoup d’expérience.

Reste pour l’organisation à mettre en place les derniers éléments : décoration de la salle, réunion et/ou création des accessoires, mise en place des indices, boissons, petits fours, etc.

Tip A Friend  Envoyer par email | Contacter l'auteur au sujet de cet article