Killer

Le jeu dont vous êtes... la victime !

Accueil du site > Foire Aux Questions > Précisions sur le cercle de la mort

Précisions sur le cercle de la mort

Emeric m’a écrit

Bonjour ! Je songe à organiser mon premier Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. « simple » (ayant été joueur d’un killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. un peu complexe au lycée). Je réfléchissais donc à tout les problèmes qui peuvent survenir, et j’en ai trouvé un mais pas sa solution. Je n’ai pas encore eu le temps de lire tout les dossiers, mais la question semble délicate.

En admettant que j’ai une vingtaine de joueurs, que ce passe-t-il si A tue C et récupère l’instruction de tuer G, le tue et récupère l’instruction de G qui est justement de tuer A ? A doit donc se tuer lui même (qui en plus d’être assez glauque est plutôt déconseillé). Que faire dans ce cas ? Est ce qu’il existe une astuce pour éviter ce genre de situations (à savoir un joueur qui n’a plus d’instructions alors que le jeu n’est pas fini) ?

Salut Emeric

Commence par te demander pourquoi et comment A en vient à tuer C. C’est qu’il a déjà tué B, forcément. Sinon il ne sait pas qui c’est ! S’il tue G c’est qu’il a tué tous les intermédiaires, ou du moins qu’il les a « passés » (ils se sont peut-être entre-tués).

La règle d’un Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. simple, ou cercle de la mort, est la suivante : quand tu vois que la cible de ta victime... c’est toi-même, alors tu as gagné.

Les joueurs ne doivent pas sortir du cercle et tuer n’importe qui. Ils doivent tuer leur cible et personne d’autre. Seule exception : la légitime défense (qui met déjà bien assez le bazar dans le cercle). En cas de légitime défense, le joueur découvre en effet que la cible de sa victime était bien lui-même, mais à titre de vérification.

Cette interruption dans le cercle est gérée par le MJ, qui soit reforme le cercle en redistribuant la cible, soit récompense le joueur qui s’est défendu en laissant un trou dans le cercle (en fin de jeu, généralement). Dès lors ce joueur n’a plus de chasseur, il ne peut mourir que si sa propre cible se rebiffe.

En d’autres termes : si je me mets à tuer un quidam dont je suis sûr qu’il joue mais qui n’est pas ma cible explicitement désignée, alors je suis en faute et je suis sanctionné, et mon meurtre est même frappé de nullité. Sinon, c’est fastoche, le Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant.  : il suffit de tuer tout le monde, d’arroser à tout va dans les rues (le fameux syndrome du camion de pompier).

J’espère que mes explications sont claires. À la relecture, j’en doute un peu. :)

Bien à toi

Fred

Donc si j’ai bien suivi (je n’ai pas encore eu le temps de poser par écrit toutes les possibilités), la partie est forcément cyclique ? Si un joueur arrive à devoir s’éliminer, cela signifie automatiquement qu’il a gagné ? Dans ce cas, il n’y a plus que deux joueurs en jeu ?

Dans un Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. simple de type « cercle de la mort », oui.

Admettons que j’ai 5 joueurs : A, B, C, D et E, et que A doit tuer B et ainsi de suite jusqu’à E qui doit tuer A. Dans ce cas pas de problèmes, mais si le premier ordre de mission de A est de tuer D qui doit tuer E, qu’advient-il de C et D ? Ou alors cela signifie que la partie est mal faite à la base ?

Peu importe l’ordre, mais il faut que ça forme un cercle : chaque joueur a un cible devant lui et un assassin derrière lui.

Toujours un cercle, c’était ça qui me manquait !

Dans le cas d’une légitime défense, reprenons le premier cas. Disons que A découvre que E doit le tuer, il faut aussi en avertir D qui devait tuer E ? Ou D doit d’abord « re tuer » E qui lui dit que sa cible l’a découvert ?

Si A découvre qu’il est la cible de E, alors il a un énorme avantage : il sait de qui se méfier. La partie devient super dure pour E.

Comme je te le disais, si A tue E en état de légitime défense, alors deux choix s’offrent au MJ :
- soit il informe D que sa nouvelle cible est A ; c’est la solution classique.
- soit il informe D que sa cible E est sortie du jeu et il ne lui donne pas de nouvelle cible ; D est alors en situation défensive et devra tuer son assassin quand il se présentera ;on fait ça quand il ne reste que deux ou trois joueurs, et on le fait si D s’est révélé un excellent joueur qui a progressé très vite, par exemple.

Et quand il ne reste que deux joueurs, et qu’ils sont au courant qu’il n’en reste que deux, la partie doit être interrompue, puisqu’ils connaissent forcément la personne qui doit les tuer ?

S’il ne reste que deux joueurs, alors ça devient un duel : chacun veut la peau de l’autre et la paranoïa est à son maximum. Pourquoi interrompre le jeu ? De toute façon il ne durera guère. Je me suis retrouvé en finale dans un Killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. en entreprise ; alors que je venais tout juste d’abattre l’avant-dernière victime, mon rival m’a appelé au téléphone pour me narguer, (nous étions en openspace et je le voyais) ; j’ai eu le tort de décrocher. Mon combiné était enduit de moutarde !

En fait je pensais que dès lors qu’un joueur s’était fait démasquer (sa cible à deviné qu’elle est sa proie), il était éliminé. Mais apparemment pas, et la partie devient en effet plus intéressante !

Tip A Friend  Envoyer par email | Contacter l'auteur au sujet de cet article