Killer

Le jeu dont vous êtes... la victime !

Accueil du site > Inspiration, bibliographie > Jouons heureux en attendant la fin du monde

Inspiration maya

Jouons heureux en attendant la fin du monde

C’est annoncé, c’est officiel, selon le calendrier maya l’apocalypse aura lieu le 21 décembre 2012. Il reste un peu de temps pour lancer un scénario scénario Dans un jeu de rôle, his­toire mise au point par le maître de jeu et les autres orga­ni­sa­teurs éven­tuels, et dans laquelle les per­son­nages des joueurs seront insérés. En jouant, ils vont infléchir le dérou­lement de l’histoire. . Voici le pitch.

Le 21 décembre 2012 en fin de journée la planète Terre explosera et il n’y aura aucun survivant, à moins que...

Un vaisseau spatial qui croise dans notre galaxie, le Gudarac’h [1], a proposé de prendre quelques passagers avant le grand boum.

Bon, il y a eu un couac dans leur communication, et au lieu de s’adresser à l’ONU, au Comité Nobel ou même au président des USA (comme toute entité extra-terrestre qui se respecte, si on en croit Hollywood), ils ont envoyé un SMS à un obscur personnage (l’organisateur du killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. , ou du moins un personnage non-joueur). Ledit personnage a décidé de monnayer cette information pour s’éclater un peu avant d’y passer.

Il a donc organisé le départ et a prévenu que le nombre de places était limité. Partant, il fallait opérer une sélection et éliminer les candidats surnuméraires. Que le meilleur gagne !

Selon que vous faites jouer un killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. simple ou un killer killer Jeu de rôle grandeur-​​nature qui consiste pour les joueurs à s’entre-tuer « pour de faux » avec des armes fac­tices, géné­ra­lement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un qui est déclaré gagnant. par équipes, vous adapterez le nombre de places disponibles entre « un survivant » et « une équipe de n survivants ». On peut corser la chose en imaginant qu’une équipe dont le nombre serait réduit par des décès prématurés pourrait offrir une place à un membre d’une autre équipe pour prix de sa trahison. Laissez-les y penser tous seuls !

Vous pouvez également introduire un McGuffin McGuffin Le McGuffin, c’est, dans une his­toire à sus­pense, la chose que tout le monde cherche. Peu importe ce que c’est ! sous la forme d’un bidule électronique quelconque constitué d’un bouton poussoir, d’une pile et d’une led. Un vieux bip de parking fera parfaitement l’affaire. Pensez au pouce de H2G2, par exemple. Si vous êtes un brin sadique, le McGuffin McGuffin Le McGuffin, c’est, dans une his­toire à sus­pense, la chose que tout le monde cherche. Peu importe ce que c’est ! peut être un objet particulièrement encombrant et difficile à déplacer (cette fois, pensez au cactus dans Pékin Express).

Ce scénario scénario Dans un jeu de rôle, his­toire mise au point par le maître de jeu et les autres orga­ni­sa­teurs éven­tuels, et dans laquelle les per­son­nages des joueurs seront insérés. En jouant, ils vont infléchir le dérou­lement de l’histoire. facile à mettre en œuvre peut être déclenché deux ou trois jours avant la fin du monde, pour un jeu intense et rapide.

Dans la mesure de vos moyens, tâchez de soigner le final : lumières dans la nuit, organisateur costumé en extra-terrestre, bruit du décollage, façon Rencontre du troisième type.

Bon jeu !

P.-S.

25/12/2012 : bon, OK, le monde n’a pas explosé. Mais rien n’empêche de jouer le scénario quand même. Lâchez-vous.

Envoyez-moi vos témoignages.

Le titre de cet article est bien sûr un hommage au grand Pierre Desproges.

Notes

[1] Le nom du vaisseau a fuité sur les réseaux sociaux, et par une extraordinaire coïncidence, c’est aussi le nom d’un village français, ce qui a donné lieu à toutes sortes de spéculations.

Tip A Friend  Envoyer par email | Contacter l'auteur au sujet de cet article