Killer

Le jeu dont vous êtes... la victime !

Accueil du site > L'auteur > Frédéric Urbain

Frédéric Urbain

Qui c’est ce gars-là qui prétend nous enseigner le Killer ? Non mais, sans blague...

Voilà pour ma petite biographie :

J’ai fait quelques killers mémorables dans Paris avec l’association Les Jeux De Lames, et mes complices Georges, Hervé, les belles Nathalie, Laura et Florence, sans oublier ce cher Lionel*. On a fait des chouettes murders, aussi, comme La Foire Aux Immortels d’après Bilal.

Recruté par une autre association, EVA, qui s’occupait d’enfants, j’ai mis en place des séjours jeux de rôle (la colo qui fait boum !), et formé des animateurs de la Ville de Paris aux techniques du jeu, grandeur-nature en costumes, murder-party, jeu sur table. Un coucou à Éric au passage.

L’assoce est toujours là, mais ne fait plus tellement de jeu de rôle.

On a bien rigolé. Maintenant je suis un ancien con-battant qui se rappelle du bon temps devant son clavier. ;-)

J’avais écrit tout ça pour un copain qui voulait monter un killer dans son coin (ça s’est un peu enrichi, depuis). Alors, pourquoi ne pas en faire profiter tout le monde ? Vos avis, questions, suggestions, critiques, sont bienvenus. Il suffit de m’écrire.

Et puis sachez que je n’ai pas encore dit mon dernier mot. Je n’ai toujours pas monté la murder-party dont je rêvais, Le Parrain Marie Sa Fille, et ça fait un bail que je n’ai pas trouvé une bande de dingues armés sur mon paillasson. Ça manque.

Le site « Killer » a été réalisé au départ sur un Macintosh Quadra 700 (merci Jean-Jacques) et à l’aide du logiciel Claris Home Page.

Depuis janvier 2012, il est animé par SPIP.

Il me faut remercier ici tous les ami(e)s dont je demande l’avis à chaque fois que je change une virgule, et particulièrement Lionel Savoie et David Anderson.

Au cours de toutes ces années (Killer est en ligne depuis l’an 2000 !) je suis devenu membre d’une autre association qui fait des trucs vachement bien, Framasoft, et j’ai publié un roman, Vieux flic et vieux voyou.

Vous avez le droit de réutiliser mes textes, sous certaines conditions.

Si vous avez quelques sous dans vos poches électroniques et que le site vous a rendu service, vous pouvez faire un don avec Liberapay. Rien d’obligatoire.

* Private joke : Avec Lionel nous avions écrit une série d’articles ensemble et au moment de les publier j’ai oublié de mettre son nom. 25 ans après, je crois qu’il ne m’en veut plus trop.


Envoyer un message

Vous inscrire sur ce site

L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez proposer des articles.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.